Nucléaire

6 août 1945. Un bombardement, Hiroshima. Entre 95 000 et 166 000 morts. Trois jours plus tard, une deuxième bombe, à 300 kilomètres de là; c’est Nagasaki. 66 000 morts d’après les premières statistiques, puis on annonce plus de 80 000 victimes. Un bilan effrayant: 246 000 personnes auraient laisser la vie dans les attaques.

Et puis il y a Tsutomu Yamaguchi. Ce japonais avait 29 ans le 6 août 1945, le jour du premier bombardement. Il était à Hiroshima depuis quelques mois, pour affaires, et s’apprêtait à rentrer chez lui. Mais sur le chemin de la gare, le bombardier américain Enola Gay large la première bombe nucléaire de l’Histoire sur une population civile. A trois kilomètres de la zone du crash, Tsutomu racontera avoir vu l’engin tomber. Il perd connaissance quelques temps et se réveille abasourdi, a moitié aveugle et les bras et le visage brûlé au troisième degré. Une scène apocalyptique se joue devant lui, mais il ne perd pas espoir. Il passe la nuit dans un abri de fortune avec plusieurs autres réfugiés, et survit le temps que les renforts arrivent. Le lendemain, il rentre chez lui… A Nagasaki.

Le 9 août 1945,à peine remis de ses blessures, le brave homme reprend le travail. Il racontait le drame dont il a été témoin deux jours plus tôt a ses collègues lorsque la deuxième bombe américaine vient frapper le  Japon. Là encore, Tsutomu se trouvait à trois kilomètres du point zéro. Il survit une seconde fois, non sans effort.

Il écrivit par la suite un livre, Hiroshima-Nagasaki: deux fois atomisés, et se rendit dans les lycées pour transmettre la mémoire de cette horreur aux jeunes générations.

Le 4 janvier 2010, il finira par rendre l’âme, 64 ans après Hiroshima.

Il a survécu à deux bombes nucléaires.

Les miracles existent.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s